La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Euro 2024: «Affronter la Suisse, c’est parfait»

A l’Euro, la Hongrie se plaît à jouer les trouble-fêtes. Samedi à Cologne, elle défiera la troupe de Murat Yakin en pleine confiance et sans aucun complexe.

Zsolt Nagy (à gauche) et Dominik Szoboszlai inquiètent le gardien kosovar, lors des qualifications pour l’Euro. La Hongrie a terminé 1re de son groupe. © Keystone
Zsolt Nagy (à gauche) et Dominik Szoboszlai inquiètent le gardien kosovar, lors des qualifications pour l’Euro. La Hongrie a terminé 1re de son groupe. © Keystone

Jonas Ruffieux, Stuttgart

Publié le 14.06.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Il faudrait avoir la mémoire bien courte pour sous-estimer la Hongrie. Certes, il a fallu patienter 30 ans pour que la sélection fasse son retour au premier plan, trois décennies (1986-2016) sans la moindre qualification pour un tournoi majeur. Puis? Trois participations consécutives à l’Euro, tournoi dans lequel la Hongrie se plaît à jouer les trouble-fêtes.

En France, il y a huit ans, Kiraly et compagnie avaient terminé en tête de leur groupe avec 5 points, devant l’Islande et le Portugal. «Le pays était devenu fou! A Budapest, il y avait un demi-million de personnes dans les rues», témoigne le journaliste Laszlo Borsos. Et si l’aventure avait pris fin abruptement en 8e de finale devant la Belgique (0-4), le parcours n’en restait pas moins exceptionnel.

«En 2021, reprend-il, nous n’avions pas passé le cap de la phase de poules. Mais nous avions quitté le tournoi avec deux exploits en poche, les matches nuls arrachés face à l’Allemagne (2-2) et la France (1-1).» Plongée

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11