La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ils tentent de désamorcer une bombe

La FIS menace d’attribuer les mondiaux 2027 à un autre candidat. Surpris, les principaux acteurs calment le jeu.

Gregory Cassaz

Publié le 18.02.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Vendredi soir, la Fédération internationale de ski et snowboard (FIS) a lâché une bombe. Selon elle, le contrat fixant les détails de son partenariat avec les mondiaux 2027 n’a toujours pas été signé parce qu’elle n’a pas encore obtenu de garanties financières du candidat. Dans son communiqué, l’instance internationale a même menacé de les attribuer à une autre station que Crans-Montana.

Samedi midi, les principaux acteurs du dossier ont tenté de désamorcer cette bombe. «Les moyens ont été soumis au parlement en 2022, ils ont été votés. Le Conseil fédéral et le parlement ont fait leur job et ont apporté ces garanties, garanties qui ne sont pas soumises au référendum.» Présent dans l’aire d’arrivée, le conseiller fédéral Guy Parmelin s’est dit surpris. «On ne comprend pas toute cette agitation», appuie Diego Züger, codirecteur général de Swiss-Ski. «On respecte toutes les garanties financières depuis le début, qu’elles soient fédérales, cantonales ou communales», assure-t-il.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11