La Liberté

Burqa, duel à gauche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Entre la sénatrice écologiste Lisa Mazzone et l’ancienne conseillère nationale socialiste Marlyse Dormond, ce sont deux femmes de gauche que l’initiative antiburqa divise © Charly Rappo
Entre la sénatrice écologiste Lisa Mazzone et l’ancienne conseillère nationale socialiste Marlyse Dormond, ce sont deux femmes de gauche que l’initiative antiburqa divise © Charly Rappo
Partager cet article sur:
08.02.2021

Marlyse Dormond et Lisa Mazzone s’opposent sur l’initiative visant à interdire de se dissimuler le visage

Sevan Pearson

Débat » Toute la gauche est opposée à l’initiative visant à interdire de se dissimuler le visage dans l’espace public et qui vise notamment le voile intégral islamique. Toute? Pas exactement. Tout en se démarquant du Comité d’Egerkingen (proche de l’UDC) qui a lancé le texte, des voix s’élèvent parmi les socialistes pour soutenir l’initiative. Parmi elles, l’ancienne conseillère nationale Marlyse Dormond (ps, VD). Elle fait partie du comité «A visage découvert». Celui-ci regroupe des personnalités romandes de plusieurs formations (notamment PS, PDC et vert’libéraux) et soutient le oui, tout en rejetant une quelconque motivation islamophobe. La Vaudoise a croisé le fer lors d’un débat animé avec la conseillère aux Etats Lisa Mazzone (verts, GE), opposée à l’init

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00