La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les coûts de la santé stagnent à un niveau élevé selon la CSS

Les dépenses de santé stagnent voire augmentent légèrement

Philomena Colatrella relève une mauvaise performance des marchés financiers, une diminution des réserves et une hausse des dépenses de santé qui auraient, selon elle, affecté l’ensemble de la branche. © KEYSTONE
Philomena Colatrella relève une mauvaise performance des marchés financiers, une diminution des réserves et une hausse des dépenses de santé qui auraient, selon elle, affecté l’ensemble de la branche. © KEYSTONE

Maude Bonvin

Publié le 31.03.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Santé » La CSS a fait état ce vendredi d’une perte de 79,2 millions de francs dans l’assurance maladie de base en 2022. C’est davantage que lors de l’exercice précédent (-29,3 millions). La directrice générale, Philomena Colatrella, justifie cette baisse par des évolutions qui affectent l’ensemble de la branche: mauvaise performance des marchés financiers, diminution des réserves et hausse des dépenses de santé.Depuis le début de l’année, elle précise que les coûts en la matière stagnent à un niveau élevé voire augmentent légèrement. «Il s’agit toutefois de premiers indicateurs à prendre avec des pincettes. Nous devons attendre mi-avril pour disposer de davantage de recul», poursuit-elle. 

Pour la CEO, maîtriser les frais de santé passe par

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11