La Liberté

27.04.2019

Les antispécistes à nouveau dans la rue

Des militants se sont déguisés en singes pour dénoncer l'expérimentation animale. © Alain Wicht
Des militants se sont déguisés en singes pour dénoncer l'expérimentation animale. © Alain Wicht

NM

Après un premier happening il y a trois semaines, entre 130 et 140 militants ont défilé samedi après-midi à Fribourg à l’occasion de la Journée internationale pour l’abolition de l’expérimentation animale.

Différentes actions étaient organisées par la Ligue suisse contre l’expérimentation animale et pour les droits des animaux (LSCV) et l’association Pour l’égalité animale (PEA). Dont une marche partie de la place Georges-Python pour remonter le boulevard de Pérolles. «A l’Université de Fribourg, comme à celle de Zurich, des singes sont utilisés pour mener des expériences. Et il y a de plus en plus d’expérimentations animales dans les hautes écoles. Cela a augmenté de 15% entre 2011 et 2017, c’est énorme», regrette Athénaïs Python, porte-parole de la LSCV.

Contactée, l’Université de Fribourg renvoie pour sa part à la prise de position de l’association faîtière Swissuniversities indiquant que «le recours aux modèles animaux et aux essais cliniques est aujourd’hui encore nécessaire à l’acquisition de connaissances fondamentales ainsi qu’au développement de nouveaux produits et procédés médicaux dont le but est d’améliorer les conditions de vie et d’en sauver».

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00