La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’affaire Petrobras passe par la Suisse

Un courtier zougois et plusieurs banques helvétiques sont impliqués dans le scandale brésilien

Gilles Labarthe/DATAS

Publié le 25.09.2018

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Blanchiment » Tandis que le Brésil vit ses dernières semaines de campagne avant l’élection présidentielle des 7 et 28 octobre prochain, l’instruction de la tentaculaire affaire de corruption autour de la compagnie d’Etat Petrobras se poursuit, en passant par la Suisse. Outre 43 banques déjà impliquées (La Liberté du 7 septembre), celle-ci concerne aussi une société de négoce pétrolier demeurée jusqu’alors dans l’ombre, Astra Oil, à Zoug.

Onze personnes, dont l’ex-sénateur Delcidio do Amaral Gómez, ancien leader de la coalition gouvernementale à la Chambre haute, comparaissent depuis la mi-mars devant le juge Sergio Moro qui mène les enquêtes sur le scandale. L’acte d’inculpation les concernant, publié le 15 décembre par le Ministère public de l’Etat du Paran&agra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Uber sommé de changer sa pratique

    Consécutivement à deux arrêts du Tribunal fédéral, les autorités vaudoises et d’autres cantons agissent
  • Un accord de libre-échange

    UE-Inde » L’Union européenne et l’Inde ont repris hier leurs négociations en vue de conclure un accord de libre-échange d’ici fin 2023, après neuf années...
  • Amende pour Credit suisse

    Tribunal fédéral » La banque est condamnée à payer 2 millions dans l’affaire de blanchiment de la mafia bulgare.Le Tribunal pénal fédéral a prononcé hier une...
  • pictogramme abonné La Liberté Le financement des start-up fond

    La fin de l’argent gratuit réduit l’envie des investisseurs de prendre des risques dans l’innovation
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11