La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La résurrection d'une oeuvre oubliée

La Capella Concertata dirigée par Yves Corboz a offert, comme à son habitude, un certain renouveau dans les concerts de la Semaine Sainte. Cette année, c’est en jouant l’oratorio Cristo nell’Orto de Johann Joseph Fux que l’ensemble s’est distingué.

Cette année, c'est l'œuvre du contrapuntiste viennois Johann Joseph Fux qu'interprète la Capella Concertata. © Alain Wicht
Cette année, c'est l'œuvre du contrapuntiste viennois Johann Joseph Fux qu'interprète la Capella Concertata. © Alain Wicht

Guillaume Castella

Publié le 15.04.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Critique » Entre cérémonies liturgiques et concerts autour de la crucifixion, la Semaine Sainte est animée chaque année par la représentation des chefs-d’œuvre les plus célèbres du répertoire tels que les Passions de Jean-Sébastien Bach. Dans cette prolifération musicale, les Concerts de la Semaine Sainte et son directeur Yves Corboz insufflent régulièrement un vent de fraîcheur en redécouvrant quelque œuvre oubliée du répertoire baroque. La Capella Concertata nous a gratifié jeudi soir et vendredi matin derniers de l’oratorio Cristo nell’Orto du contrapuntiste viennois Johann Joseph Fux. 

Si l’œuvre d’un théoricien peut faire craindre une démonstration technique austère, la partition de Fux conserve une vitalité dans sa conception. Elle repose néanmoins sur une &e

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00