La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Rhinocéros»: un défi pachydermique pour la troupe Les Apostrophes

théâtre ? La troupe universitaire se lance un défi de taille en s'attaquant à «Rhinocéros», l'une des pièces les plus symboliques d'Eugène Ionesco.

propos recueillis par grégoire tardin

Publié le 04.05.2007

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Olivier Verleye, metteur en scène, et Emilie Bender, actrice, confient leurs impressions avant la première de «Rhinocéros», programmée pour le mercredi 9 mai, à Fribourg.

Pour commencer, que sont concrètement les Apostrophes?

Olivier Verleye: Au départ, c'était une bande d'amis de l'Université de Fribourg qui voulait faire du théâtre. La troupe s'est petit à petit formée et a bénéficié d'un soutien de l'Université sous la forme du prêt d'une salle pour répéter et d'un petit subventionnement. Son credo était de monter des pièces aussi amusantes par la forme que graves par le fond. La troupe a beaucoup évolué depuis sa création, il y a une dizaine d'années. Je ne faisais moi-même pas partie du groupe de départ mais nous essayons, avec tous les autres membres, de suivre la ligne théâtrale originelle.

Les Apostrophes ont jeté cette année leur dévolu sur «Rhinocéros». N'est-ce pas un choix surprenant pour

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • «Le chemin de soi à soi peut prendre du temps»

    En amont de la Marche des fiertés romande qui a lieu ce week-end à Bulle, quatre membres fribourgeois de la communauté LGBTQIA+ évoquent leur vécu. Monique...
  • pictogramme abonné La Liberté Caisses à savons

    Sarzens » Les amateurs de sensations fortes pourront tester leurs bolides lors de la traditionnelle course de caisses à savons dans le village de Sarzens...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11