La Liberté

«Berne dénigre les civilistes»

Chaque soldat devenu civiliste devrait effectuer au minimum 150 jours. © Keystone
Chaque soldat devenu civiliste devrait effectuer au minimum 150 jours. © Keystone
10.07.2018

A l’image de sa coprésidente Lisa Mazzone, la Fédération du service civil n’avale pas la réforme proposée

Propos recueillis parPhilippe Boeglin

Service civil »   La bataille est lancée contre la révision de la loi sur le service civil. Le Conseil fédéral propose de durcir l’accès pour les militaires ayant déjà accompli des jours en uniforme.

Si la réforme aboutit, chaque soldat devenu civiliste devra effectuer au minimum 150 jours. Ainsi, un militaire à qui il resterait 50 jours à réaliser devrait exécuter 150 jours de service civil. Aujourd’hui, il ne doit en accomplir «que» 75 – la durée du service civil étant 1,5 fois plus longue que celle de l’armée.

La Fédération suisse du service civil, appuyée par d’autres organisations, monte aux barricades. Entretien avec sa coprésidente, la conseillère nationale Lisa Mazzone (verts, GE).

Le projet du Conseil fédéral ne réintroduit pas l’examen de conscience. Pourquoi cette révision vous inquiète-t-elle tant?

Lisa Mazzone: Le Conseil fédéral remet clairement en question le droit au service civil. Tous les militaires désirant passer

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00