La Liberté

L’écoute pour éviter le passage à l’acte

26.07.2014

Prévenir la Pédophilie L’espace romand de prévention DIS NO veut éviter la maltraitance sur les enfants, en particulier lorsqu’elle est d’ordre sexuel. Son objectif: agir en amont des problèmes. Reportage à Monthey.

Laura Drompt

L’adresse est discrète, au cœur de la zone industrielle de Monthey. A l’espace romand de prévention «DIS NO», toute personne préoccupée par une attirance sexuelle envers des enfants sera accueilli pour y exposer ses problèmes. «C’est tout simple, ici. Ça nous convient bien.» Souriants, chaleureux, Lisa Ancona et François Boillat savent gérer une thématique aussi délicate que les pulsions envers les mineurs.

La structure, inaugurée en avril, s’adresse à un public méconnu, ressentant des pulsions envers les enfants mais n’étant jamais passé à l’acte. Le terme «pédophile» n’apparaît presque pas sur le site de DIS NO. Si certaines personnes leur demandant de l’aide peuvent être qualifiées comme telles, d’autres ne correspondent toutefois pas à ce diagnostic. Par exemple des personnes vivant dans des contextes incestueux, ayant peur de reproduire des abus vécus ou faisant face à d’autres troubles de la sexualité.

Carcan de silence

Mise sur les rails par l’association DIS NO, l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00