La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les ex-époux doivent redevenir financièrement indépendants plus vite

Le Tribunal fédéral le confirme: les ex-époux doivent redevenir financièrement indépendants plus vite

En plus d’une déchirure pour les enfants, le divorce aboutit souvent à des situations déséquilibrées au niveau financier. © Keystone-archives
En plus d’une déchirure pour les enfants, le divorce aboutit souvent à des situations déséquilibrées au niveau financier. © Keystone-archives

Ariane Gigon

Publié le 11.05.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Jurisprudence » Cette fois, c’est sûr: le divorce n’est plus synonyme de soutien systématique d’un des deux «ex» par l’autre, comme il a pu l’être ces dernières décennies. Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé le tournant pris au fil de plusieurs arrêts. Un changement, tant critiqué que salué, dont pourraient pâtir principalement des femmes ne travaillant plus, ou peu, pour s’occuper des enfants.

Recommencer à travailler lorsque le plus jeune enfant atteint l’âge de 10 ans, en être totalement dispensé dès l’âge de 45 ans et avoir droit au niveau de vie d’avant le divorce lorsque l’union avait duré dix ans ou plus ou lorsque au moins un enfant était né: ces principes ont prévalu longtemps dans les jugements de divorce.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00