La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Paysannerie: Arnaud Rochat, visage de la révolte

Depuis qu’il a créé le groupe «Révolte agricole suisse» sur Facebook, le Vaudois est très sollicité par les médias et les milieux agricoles.

Arnaud Rochat est devenu un interlocuteur privilégié des médias et des milieux paysans. © Keystone
Arnaud Rochat est devenu un interlocuteur privilégié des médias et des milieux paysans. © Keystone

Lena Würgler

Publié le 09.02.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Au volant de son tracteur, avec Joy, le chien du patron, sagement couché à ses pieds, Arnaud Rochat fait des allers-retours entre les champs et la fosse à lisier. En cette douce après-midi de février, l’agriculteur de 23 ans a pour mission de procéder à l’épandage des engrais de ferme.

Mais à tout moment, son travail est interrompu par un coup de fil ou une notification retentissant dans son oreillette. Depuis qu’il a créé le groupe «Révolte agricole suisse» sur Facebook le 29 janvier, le Vaudois est sans arrêt sollicité par des journalistes ou des organisations agricoles.

Porte-parole malgré lui

Au point qu’il s’est retrouvé propulsé porte-parole de la colère paysanne romande. Un rôle inattendu que ce fils d’un chauffeur poids lourds et d’une éleveuse de chevaux endosse de bon cœur et avec aisance. «C’est plaisant d’être sous le feu des projecteurs», admet-il, «parce que cela me permet de faire passer un message. Beaucoup d’agriculteurs sont contents de voir, enfin, un p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11