La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Printemps de l’atome: Les partisans du nucléaire plus motivés que jamais

Votes et décisions en faveur de l’énergie nucléaire se succèdent. Partisan du nucléaire, le centriste fribourgeois Damiano Lepori se réjouit que le débat reprenne «avec plus d’objectivité».

Beznau, la plus vieille centrale du monde. © Keystone
Beznau, la plus vieille centrale du monde. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 31.03.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Pour les partisans du nucléaire, ce mois de mars ressemble un peu au printemps de l’atome. Voyez plutôt: le 6, le Conseil des Etats accepte un postulat du PLR visant à prolonger la durée de vie des centrales existantes et étudier l’option de nouvelles installations; le 19, l’initiative «Stop au black-out» pour lever l’interdiction de nouveaux réacteurs aboutit; le 28, Axpo annonce une étude pour exploiter Beznau au-delà de 2030, date prévue initialement pour la fermeture de cette centrale, la plus vieille du monde.

De quoi stimuler les défenseurs du nucléaire comme Damiano Lepori, président du Centre fribourgeois et membre du comité de l’initiative «Stop au black-out». Pour lui, le monde a (encore) changé et la réception du nucléaire par le public, entre le lancement de son initiative il y a plus de deux ans et demi et aujourd’hui, n’est plus la même. «Dans ce débat très émotionnel, on nous prenait au début pour des fous furieux. Depuis, il y a eu un hiver de quasi-black-out,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11