La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une armée plus forte face aux feux

L’idée de Guy Parmelin d’acquérir un Canadair et de collaborer avec les pays voisins séduit

Sandrine hochstrasser

Publié le 20.08.2018

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Catastrophes naturelles » L’armée suisse ressent les effets du changement climatique. Alors que le pays vivait son huitième week-end d’affilée à plus de 30 degrés, le conseiller fédéral Guy Parmelin affirmait hier, dans la NZZ am Sonntag, que l’armée était de plus en plus sollicitée pour prêter main-forte aux autorités civiles, lors de sécheresses, d’incendies et de glissements de terrain.

«Il me paraît clair que nous devrions renforcer notre capacité à faire face aux événements naturels», souligne le chef du Département de la défense. Et d’évoquer l’achat d’un Canadair pour lutter contre les incendies. «Cela pourrait être un investissement judicieux, face à la sécheresse, y compris pour collaborer avec d’autres pays.»

Le m

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00