La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Vaud: Les éleveurs en ont ras-le-bol des attaques du loup

Samedi matin, une dizaine d’éleveurs en colère ont déposé devant le siège du Gouvernement vaudois les dépouilles de douze brebis tuées dans la nuit par le prédateur.

Des éleveurs en colère ont déposé devant le siège du Gouvernement vaudois les dépouilles de douze brebis tuées dans la nuit de vendredi à samedi par le loup. © Keystone
Des éleveurs en colère ont déposé devant le siège du Gouvernement vaudois les dépouilles de douze brebis tuées dans la nuit de vendredi à samedi par le loup. © Keystone

Sevan Pearson

Publié le 07.04.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

«Je suis très en colère!» Eleveur à Saint-Barthélemy (VD), Jules Jeanneret a perdu dans la nuit de vendredi à samedi douze brebis, toutes portantes. Le responsable: un loup qui sillonne cette région du Gros-de-Vaud et qui les a tuées, sans les manger. Le filet électrifié ne l’a pas dissuadé d’attaquer le troupeau. Avec une dizaine d’éleveurs, le Vaudois a réalisé une opération choc samedi en fin de matinée: ils sont venus déposer les cadavres des animaux devant le siège du Gouvernement vaudois, afin de clamer leur «ras-le-bol».

Ce dimanche, Jules Jeanneret ne décolérait toujours pas. «Là, je suis près de mes bêtes. Je les sens très stressées. J’ai perdu 12 moutons sur 44.» L’éleveur dit avoir reçu beaucoup de marques de soutien de la part de la population de sa région. «En revanche, je suis impressionné par les nombreux messages anonymes sur les réseaux sociaux, qui affirment que nous faisons mal notre travail. Il y en a même qui disent que ce n’est pas le loup qui est respons

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11