La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Djihadistes en Suisse: libres, mais surveillés

A ce jour, 13 djihadistes sont revenus en Suisse. Ils se trouvent tous sur le radar de la justice, ou l’ont été, entre enquêtes en cours ou décisions rendues. Mais certains suspects ne sont plus en détention préventive

En Suisse, les services de sécurité ont constamment sur leur radar les quelques voyageurs du djihad retournés au bercail. © Keystone/photo prétexte
En Suisse, les services de sécurité ont constamment sur leur radar les quelques voyageurs du djihad retournés au bercail. © Keystone/photo prétexte

Philippe Boeglin

Publié le 09.04.2019

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Terrorisme » Les djihadistes suisses présents en Syrie ou en Irak ne cessent de faire parler d’eux: faut-il les rapatrier activement pour les poursuivre en justice? Doit-on au contraire les laisser sur place, notamment dans les prisons kurdes, et miser sur un tribunal international? Le Conseil fédéral a récemment choisi la seconde variante. Il ne prendra pas l’initiative de ramener au bercail ces quelque 20 personnes, même s’il n’exclut pas de faire exception pour les enfants.

Cette stratégie fait débat et occulte un autre volet de la problématique: les djihadistes suisses déjà rentrés au pays. Il s’agit tout de même de 13 personnes, dont le retour a été confirmé par le Service de renseignement de la Confédération (SRC). Où sont-elles? En prison? Pas toutes. Plusieurs ne se trouvent plus en détention. Selon d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un nouveau plaidoyer contre le F-35

    Le conseiller national socialiste Pierre-Alain Fridez sort un livre sur l’achat des avions de combat américains
  • pictogramme abonné La Liberté Ueli Maurer en Inde

    Finances, Berne, Edelweiss, Montreux, GRisons, Tessin » Le conseiller fédéral Ueli Maurer a rencontré hier à New Delhi son homologue indienne. Ils ont abordé...
  • Aucun blessé n’est arrivé d’Ukraine

    Guerre » La Suisse attend des clarifications avant d’accueillir des enfants ukrainiens pour des soins. Des enfants ukrainiens doivent recevoir une aide...
  • Mieux défrayer les paysans

    Coûts » En raison notamment de la guerre en Ukraine, les paysans suisses doivent faire face à des coûts de production supplémentaires. Les milieux concernés...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11