La Liberté

11.06.2021

Allemagne: prévision de croissance relevée à 3,7% en 2021

Le ciel s'éclaircit pour l'économie allemande, la banque centrale prévoyant désormais une croissance de 3,7% cette année et de 5,2% en 2022 (archives). © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN
Le ciel s'éclaircit pour l'économie allemande,  la banque centrale prévoyant désormais une croissance de 3,7% cette année et de 5,2% en 2022 (archives). © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN
Partager cet article sur:
11.06.2021

La Banque centrale allemande voit l'économie d'outre-Rhin démarrer une phase de "forte reprise" et a relevé en conséquence sa prévision de croissance pour 2021 à 3,7%, selon un communiqué vendredi.

Les dernières projections voient la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la première économie européenne atteindre 3,7% cette année et 5,2% en 2022, avant de retomber à 1,7% en 2023, selon la Bundesbank.

Ses précédentes estimations, datant de décembre, portaient sur un rebond de 3,0% en 2021 et de 4,5% en 2022.

"L'économie allemande surmonte la crise induite par la pandémie" et pourrait "retrouver cet été son niveau d'avant la crise", a commenté le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, dans ce communiqué.

Les finances publiques apportant leur soutien à l'économie, l'Etat va afficher un déficit de 5% des comptes publics cette année, selon M. Weidmann.

La reprise s'accompagnera aussi d'une inflation prévue à 2,6% sur l'année, contre 1,7% prévu auparavant.

Pointes d'inflation

Des pointes d'inflation à 4% sont attendues en fin d'année en raison de plusieurs facteurs se conjuguant: relèvement en janvier de la TVA, hausse du prix des certificats d'émissions de CO2 et poussées des prix de l'énergie et des denrées alimentaires, ces effets devant expirer l'an prochain.

Les dernières prévisions de la Banque fédérale se situent peu ou prou au niveau de celles du gouvernement allemand, qui table sur 3,5% de croissance cette année avec la possibilité d'aller jusqu'à 4%, selon des déclarations début juin du ministre de l'Economie Peter Altmaier.

La Buba fait dépendre le fort rebond économique d'une sortie rapide de la pandémie via la campagne de vaccination en cours et l'assouplissement consécutif des mesures de restrictions, pour créer de "forts effets de rattrapage" surtout côté consommation privée et services.

Au 10 juin, 47% de la population allemande a reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 et 24% les deux doses prescrites pour une protection complète, selon l'institut Robert Koch.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00