La Liberté

Bond à deux chiffres du commerce électronique en 2021

Les articles d'habillement sont restés particulièrement appréciés par les adeptes des achats en ligne en Suisse l'année dernière. (archives) © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Les articles d'habillement sont restés particulièrement appréciés par les adeptes des achats en ligne en Suisse l'année dernière. (archives) © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER


Publié le 18.08.2022
Partager cet article sur:


Les dépenses des consommateurs suisses pour des achats en ligne, dans leur pays et à l'étranger, ont totalisé 32,5 milliards de francs l'année dernière. C'est 13% de plus qu'en 2020, indique le prestataire de services de paiement Nets jeudi dans un communiqué.

Plusieurs branches sont parvenues à étoffer encore considérablement leurs ventes en ligne ou à les maintenir à un niveau élevé, alors qu'une minorité ont enregistré une contraction suite à la normalisation de la situation générale.

Les consommateurs helvétiques ont visiblement pris goût aux avantages de l'e-commerce et apprécient de faire leurs achats en toute indépendance temporelle et géographique, croit savoir Marianne Bregenzer, responsable de Nets pour le marché suisse. "Nous nous attendons à ce que le commerce en ligne prenne encore de l'importance ces prochaines années", ajoute-t-elle.

Durement affecté par la crise pandémique, le secteur des voyages a particulièrement profité de la normalisation en cours, avec un chiffre d'affaires en ligne de 8,9 milliards de francs, en hausse de 61% par rapport 2020.

Les ventes d'articles de maison et de jardin ont également connu une forte progression (+57% à 300 millions), de même que les appareils ménagers (+38% à 600 millions) ou encore les produits pharmaceutiques (+38% à 400 millions). Marianne Bregenzer y voit une tendance résultant du confinement du printemps 2020, qui s'est "accentuée et poursuivie au cours de la deuxième année de pandémie".

Au contraire, le retour à une certaine mobilité a pesé sur les recettes en ligne générées par les denrées alimentaires et les boissons alcoolisées, qui ont fondu de près d'un tiers (-29%) à 2,3 milliards de francs.

L'intérêt du public pour les articles d'habillement ne s'est pas démenti. Les ventes en ligne dans ce secteur ont totalisé 3,2 milliards de francs, et près d'un consommateur sur deux (46%) a acheté un article par ce biais au cours des derniers 28 jours.

La principale motivation aux achats en ligne est la praticité - pour 27% de la clientèle - loin devant la flexibilité (15%), l'assortiment ou encore le gain de temps (12% chacun). La composante du prix (10%) n'arrive qu'en cinquième position, même si plus d'un consommateur sur deux reconnaît avoir acheté sur une plateforme étrangère pour réaliser des économies.

L'étude de Nets a été réalisée en Suisse auprès d'environ 1250 personnes entre janvier et décembre 2021.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11