La Liberté

27.11.2020

Coleman fait appel de sa suspension auprès du TAS

Christian Coleman a fait appel de sa suspension auprès du TAS © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Christian Coleman a fait appel de sa suspension auprès du TAS © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
27.11.2020

Le champion du monde du 100 m Christian Coleman a fait appel de sa suspension de deux ans par World Athletics auprès du Tribunal arbitral du sport.

Le TAS annonce également avoir reçu un appel formulé par la fédération internationale après l'abandon des poursuites contre Salwa Eid Naser.

Sacré champion du monde du 100 m en 2019, Christian Coleman a été suspendu par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) pour une durée de deux ans à compter du 14 mai 2020. L'Américain de 24 ans a été sanctionné en raison de trois manquements à ses obligations de localisation antidopage en 2019.

Selon le communiqué du TAS, Christian Coleman a demandé que la décision de l'AIU soit "annulée et que la sanction soit supprimée ou, à titre subsidiaire, réduite". L'Américain, qui est pour l'instant privé des JO de Tokyo, avait échappé à une suspension pour vice de forme avant les Mondiaux 2019.

World Athletics a pour sa part fait appel après l'abandon des poursuites contre Salwa Eid Naser, championne du monde en titre du 400 m. La Bahreïnie de 22 ans est elle aussi soupçonnée de manquements à ses obligations de localisation antidopage.

L'AIU reprochait quatre manquements à Salwa Eid Naser: une erreur de renseignement (datée du 1er janvier 2019) et trois contrôles manqués les 12 mars 2019, 12 avril 2019 et 24 janvier 2020. La Bahreïnie avait été suspendue provisoirement en juin, avant d'être blanchie le 20 octobre par le tribunal disciplinaire de World Athletics.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00