La Liberté

17.05.2019

L'EPFZ a développé une nouvelle méthode de traitement des eaux

La technologie développée par l'EPFZ arrive à point nommé, alors que la Confédération veut renforcer l'efficacité d'une centaine de stations d'épuration d'ici à 2040. © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
La technologie développée par l'EPFZ arrive à point nommé, alors que la Confédération veut renforcer l'efficacité d'une centaine de stations d'épuration d'ici à 2040. © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER


17.05.2019

L'EPFZ a développé une nouvelle méthode pour éliminer les micropolluants présents dans l'eau, comme les médicaments. Elle utilise des nanoparticules "multiferroïques".

Ces nanoparticules sont capables de réduire la concentration de médicaments dans l'eau d'au moins 80%, a indiqué vendredi l'EPFZ. "Elles sont déjà utilisées comme catalyseurs dans de nombreuses industries, explique le scientifique Salvador Pané. Désormais, nous avons réussi à montrer qu'elles peuvent aussi être utiles pour le traitement de l'eau."

Cette technologie arrive à point nommé, alors que la Confédération veut renforcer l'efficacité d'une centaine de stations d'épuration d'ici à 2040, dans le cadre de la révision de la loi fédérale sur la protection des eaux entrée en vigueur le 1er janvier 2016. Toutefois, il faudra attendre encore un peu avant qu'elle puisse être utilisée, car elle n'a jusqu'ici été testée qu'en laboratoire.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00