La Liberté

26.01.2019

L'UDC se dote d'un programme contre le diktat de l'UE

Les quelque 370 délégués de l'UDC ont approuvé le programme de législature du parti lors de débat entrecoupés de morceaux de musique. © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Les quelque 370 délégués de l'UDC ont approuvé le programme de législature du parti lors de débat entrecoupés de morceaux de musique. © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Partager cet article sur:
26.01.2019

L'année électorale qui s'ouvre sera l'occasion pour l'UDC de combattre l'accord-cadre avec l'UE. La Suisse doit rester sûre et libre. Elle ne doit pas plier sous le Diktat de l'Union européenne, a déclaré le président de l'UDC Albert Rösti.

Le nouveau programme de législature de l'UDC a été approuvé par les quelque 370 délégués du parti présents samedi à Gossau (SG). Sur 80 pages, il développe les positions de l'UDC, dont les relations avec l'UE, l'immigration et le renforcement de la classe moyenne comme points forts.

Il ne s'agit en aucun cas d'un programme électoraliste, a dit le conseiller national Peter Keller, responsable de la réalisation du programme. Il n'y a pas une UDC d'avant et une UDC d'après les élections, a-t-il dit.

Empêcher la Suisse de signer l'accord-cadre avec l'UE est la première priorité de l'UDC. Selon elle, Bruxelles veut par là en finir avec les bilatérales, elle veut "assimiler" la Suisse.

Quant à l'immigration, il s'agit d'éviter un afflux de masse et surtout les abus dans l'asile. Il faut empêcher que les migrants puissent bénéficier du système social helvétique.

L'UDC se veut le représentant des Suisses qui travaillent, la classe moyenne, a souligné Céline Amaudruz (GE). Les entreprises n'ont pas besoin de contrôles, mais de règles du jeu, a précisé la conseillère nationale.

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00