La Liberté

07.12.2019

Les syndicats de cheminots appellent à amplifier la mobilisation

Les trois syndicats représentatifs de la compagnie ferroviaire française SNCF ont appelé ensemble à la grève illimitée. © KEYSTONE/AP/THIBAULT CAMUS
Les trois syndicats représentatifs de la compagnie ferroviaire française SNCF ont appelé ensemble à la grève illimitée. © KEYSTONE/AP/THIBAULT CAMUS
Le trafic ferroviaire était toujours très perturbé samedi, avec seulement un TGV sur six assuré à travers la France. © KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI
Le trafic ferroviaire était toujours très perturbé samedi, avec seulement un TGV sur six assuré à travers la France. © KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI
Partager cet article sur:
07.12.2019

Les trois premiers syndicats représentatifs au sein de la SNCF ont appelé samedi à amplifier l'actuelle mobilisation contre la réforme des retraites en France. Ils "ne se fixent pas de limite", ont-ils assuré à l'issue d'une intersyndicale près de Paris.

"Nous appelons à la poursuite du mouvement ce week-end et au renforcement du mouvement à partir de lundi pour bien matérialiser auprès du gouvernement que nous voulons le retrait de son projet par points", a déclaré à la presse Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots, premier syndicat de la SNCF.

"Il faut poser dans toutes les entreprises la question de la grève et de la reconduction de la grève", a-t-il ajouté. Jusqu'aux vacances de Noël ? "On espère que le gouvernement aura répondu avant cette date", mais "les cheminots ne se fixent pas de limites", a-t-il répondu.

La France fait face depuis jeudi à une grève massive contre un projet de réforme des retraites voulue par le président Emmanuel Macron. Cette mobilisation affecte en particulier les transports. Certains secteurs d'activité tournent également au ralenti. A l'origine de la colère: le "système universel" de retraite censé remplacer à partir de 2025 les 42 régimes de retraites existants.

Le trafic ferroviaire était toujours très perturbé samedi, avec seulement 15% des trains de banlieue en région parisienne, un TGV sur six à travers la France et un train régional sur dix assurés (essentiellement par bus). Ce trafic restera fortement réduit dimanche.

Pour lundi, la SNCF a même recommandé aux usagers d'éviter les Transiliens, l'affluence attendue dans les gares s'annonçant "très dangereuse".

A l'issue de cette réunion des trois principales fédérations de cheminots - la CGT-Cheminots, l'Unsa ferroviaire et SUD-Rail -, Erik Meyer, secrétaire fédéral de SUD-Rail (3ème à la SNCF), a évoqué "un appel à la grève qui s'étend".

ats, afp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00