La Liberté

16.04.2018

Lugano débloque son compteur

Merzlikins et Lugano ont relancé leurs actions lundi © KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY
Merzlikins et Lugano ont relancé leurs actions lundi © KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY


16.04.2018

Lugano a encore un pouls. Les Tessinois ont logiquement dominé Zurich 3-0 à la Resega dans le troisième acte de la finale de National League pour revenir à 2-1 dans la série.

Cette victoire acquise avec les tripes doit beaucoup au gardien Elvis Merzlikins et à Grégory Hofmann. Le Jurassien bernois, désormais meilleur compteur des play-off avec son coéquipier Maxim Lapierre (18 points), a offert le 1-0 à Sannitz et coupé toute velléité zurichoise en inscrivant le 3-0 à la 45e.

Une série de play-off, c'est un peu comme effectuer un reformatage de son disque dur. Effacer, oublier et repartir comme si de rien n'était. Lugano avait besoin de ce nettoyage après la défaite 5-4 après prolongation subie samedi à Zurich. Les Tessinois ont pris la partie par le bon bout, bien aidés il faut l'avouer par des Lions sans grande imagination.

L'ouverture du score de Raffaele Sannitz a débloqué les Luganais. Sur la glace et sous leurs casques. Sannitz a marqué alors que Mike Künzle venait de faire son retour sur la glace après avoir purgé deux minutes de pénalité. Sans être officiellement comptabilisé comme un but en supériorité numérique, ce 1-0 en avait toutes les caractéristiques.

Il est surtout tombé à la 19e, juste avant la première pause. Les hommes de Greg Ireland ont d'ailleurs géré à merveille les instants charnières de ce troisième acte. Mieux, à la 23e, ils ont doublé la mise sur une envolée solitaire d'Alessio Bertaggia, lancé dans un fauteuil par une passe précise de Morini.

Du côté zurichois, on a mis du temps à comprendre que la partie avait commencé. Et lorsque les hommes de Hans Kossmann se sont décidés à attaquer la cage de Merzlikins, ce dernier s'est mué en Elvis le King. Wick (38e) et Kenins (40e) pensaient avoir marqué, mais le Letton a sorti les jambières à bon escient. Son arrêt déterminant de la 44e, dans un style pas toujours orthodoxe, fut en définitive l'avant-dernier clou sur le cercueil alémanique puisque Hofmann a inscrit le 3-0 dans la foulée.

Il faudra répéter l'effort lors de la prochaine sortie pour les Bianconeri. Mais en remportant les trois tiers, les Tessinois ont prouvé qu'ils n'ont jamais enlevé le pied de l'accélérateur.

Le quatrième duel de cette finale aura lieu mercredi au Hallenstadion. Zurich possède toujours un break d'avance et l'état d'esprit sera clairement différent à Oerlikon.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Succession Marie Garnier
Succession Marie Garnier

Dossier spécial élection complémentaire au Conseil d'Etat.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00