La Liberté

20.11.2018

Olympic craque en prolongation face à Venise

Justin Watts s'est battu mais Fribourg Olympic s'est incliné face à Venise © KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ
Justin Watts s'est battu mais Fribourg Olympic s'est incliné face à Venise © KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ


20.11.2018

Fribourg Olympic a manqué de peu l'exploit en Ligue des champions. Battus 96-86 après prolongation par Venise à St-Léonard, les hommes de Petar Aleksic ont néanmoins concédé leur 5e défaite d'affilée.

Le champion de Suisse en titre a lâché prise en "overtime", encaissant 19 points. Les deux paniers primés réussis en l'espace de 47 secondes par Stefano Torut (16 points au total) et Austin Daye (14 points) ont fait mal aux Fribourgeois, qui se retrouvaient menés 86-81 à 2'38'' du terme de la prolongation. Deux nouveaux tirs à longue distance, signés Michael Bramos, ôtaient tout suspense à cette rencontre (86-94 à 48''' du "buzzer").

Olympic a pourtant fait preuve d'une belle force de caractère. Les Fribourgeois ont arraché la prolongation grâce à Justin Roberson, qui a maîtrisé ses nerfs pour réussir les trois lancers-francs dont il a bénéficié à 2''2 de la fin du temps réglementaire (77-77). Ils avaient pourtant semblé manquer le coche quelque sept secondes plus tôt, lorsque Natan Jurkovitz ratait un lay-up alors que son équipe était menée 74-75.

Deux statistiques expliquent en partie la défaite fribourgeoise. D'une part, Venise a témoigné d'une très belle adresse à 3 points, avec 51,5% de réussite (17/33) contre seulement 35,3% pour Olympic (6/17). D'autre part, la formation italienne n'accuse que 12 pertes de balle au terme de cette partie, contre 18 pour leurs adversaires.

Un ex-champion NBA en face

Olympic n'a cependant pas à rougir de cette défaite, subie face à une équipe qui pointe au 2e rang de la poule B avec désormais cinq victoires et qui aligne un ancien champion NBA, Austin Daye, titré en 2014 avec les Spurs (avec il est vrai un temps de jeu limité à 6' sur l'ensemble des play-off). Les Fribourgeois n'ont simplement pas tenu la distance, eux qui menaient 23-14 après 8'25''et 30-22 après 12'01''.

Ils ont en outre subi un coup dur à la 24e, avec la sortie de leur nouvel ailier Justin Watts, blessé au genou gauche après être retombé lourdement. A son retour sur le parquet à la 28e, Olympic était d'ailleurs mené de 8 points (56-48) après avoir encaissé un partiel de 14-2. Il a trouvé les ressources pour revenir dans la partie, mais pas pour passer l'épaule.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00