La Liberté

13.01.2018

Tour d'Espagne 2018: l'ADN d'une course pour grimpeurs

Alberto Contador, Alejandro Valverde, Joaquim Rodriguez et Mikel Landa, spectateurs attentifs de cette présentation. © KEYSTONE/EPA EFE/JAVIER LIZON
Alberto Contador, Alejandro Valverde, Joaquim Rodriguez et Mikel Landa, spectateurs attentifs de cette présentation. © KEYSTONE/EPA EFE/JAVIER LIZON


13.01.2018

La Vuelta 2018 reste fidèle à son ADN de course pour grimpeurs avec neuf arrivées au sommet sur le parcours qui reliera Malaga, le 25 août, à la capitale madrilène, le 16 septembre.

Un départ à Malaga, huit journées dans la moitié sud du pays, un triptyque montagneux près de la côte atlantique et un final en principauté d'Andorre. Les éléments forts de la 73e édition ont été présentés samedi dans la ville-départ par le directeur de la Vuelta, Javier Guillen, et le directeur de course, l'ancien coureur Fernando Escartin.

"Nous voulons que la montagne redevienne la clé pour décider de la Vuelta", a déclaré Javier Guillen, qui ignore encore le nom du lauréat de l'édition 2017, à cause du point d'interrogation posé sur le vainqueur britannique Chris Froome, qui a fait l'objet d'un contrôle antidopage "anormal" pendant l'épreuve.

"Nous découvrons de nouvelles montées finales. Ce sont des marques d'identité qui nous ont permis de donner un nouvel élan à la course et nous allons les défendre", a estimé le directeur du Tour d'Espagne qui promet un grand spectacle dans deux arrivées au sommet inédites, à Les Praeres et au Balcon de Bizkaia.

L'épreuve retournera à La Covatilla (ouest), sept ans après le succès de l'Irlandais Dan Martin, et surtout aux Lacs de Covadonga (nord-ouest). La montée, où le Colombien Nairo Quintana avait revêtu le maillot rouge de leader pour ne plus le quitter en 2016, conclut un triptyque pour grimpeurs, capital pour la victoire finale, à la fin de la deuxième semaine.

Les favoris auront toutefois jusqu'à l'avant-dernier jour pour s'expliquer sur les pentes des (46) cols de la Vuelta. A l'occasion d'une étape ultra-ramassée (six ascensions en 105 km !) qui s'achèvera au col de la Gallina, en Principauté d'Andorre, avant le transfert vers Madrid.

ats, afp

«Le Printemps du journalisme»
«Le Printemps du journalisme»

Assistez à la projection du documentaire de Frédéric Gonseth sur la presse et au débat qui suivra.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- / mois !

Dans la même rubrique
Vos vacances d'hiver en Suisse
Vos vacances d'hiver en Suisse

Découvrez ici notre sélection d'établissements où vous y retrouverez La Liberté!

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Chaque semaine, écoutez la sélection musicale du cahier Magazine sur Spotify!

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00