La Liberté

L’historien du dimanche se souvient

Le café de Nuvilly peint par Jean-Louis Tinguely: ce merveilleux tableau figure parmi les nombreuses illustrations du livre de Jean-Marie Barras. © DR
Le café de Nuvilly peint par Jean-Louis Tinguely: ce merveilleux tableau figure parmi les nombreuses illustrations du livre de Jean-Marie Barras. © DR
24.04.2019

Pascal Bertschy

Le mot de la fin » Au village, quand on ne se croisait pas à l’église ou à la laiterie, on se rencontrait au bistrot. Le dimanche après-midi, il fallait voir ça: le bistrot était submergé de monde, de fumée, de trois décis, et on y bataillait sec.

Tout cela est loin, très loin, et il y a pourtant encore des hommes pour s’en souvenir. Comme Jean-Marie Barras, ancien «régent de Cheiry» et ancien directeur de l’Ecole normale de Fribourg.

Il a pris sa retraite en 1994 et, depuis, l’ancien professeur s’est fait historien du dimanche. Heureux d’explorer le monde d’autrefois et d’écrire des pages d’histoire régionale dans des livres ou sur son site.

Le passé dépayse, surprend. Et comme le monde en noir et blanc de grand-maman semble attendrissant! Pourtant Jean-Marie Barras ne dira jama

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00