La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Où le livre se manifeste

A l’heure du Printemps de la poésie, un essai interroge la prolifération des manifestations littéraires romandes. Effervescence ou surenchère?

A l’image du Livre sur les quais de Morges (ici une dédicace d’Amélie Nothomb en 2019), les manifestations littéraires font l’événement. © Keystone
A l’image du Livre sur les quais de Morges (ici une dédicace d’Amélie Nothomb en 2019), les manifestations littéraires font l’événement. © Keystone

Thierry Raboud

Publié le 19.03.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Interview » N’en déplaise aux techno-prophètes, le livre n’est toujours pas mort. Tant s’en faut! L’édition francophone n’a jamais produit autant de livres. Mais cette formidable vitalité éditoriale recèle un péril plus grave encore que la disparition fantasmée de l’objet papier: dans un marché saturé, toute nouvelle parution qui ne parvient pas à attirer l’attention est appelée à sombrer dans cette autre mort – l’insignifiance.

Alors la littérature fait l’événement. Comme la sortie d’un livre n’y suffit plus, tout est prétexte à attirer de nouveaux lecteurs. Depuis une dizaine d’années, c’est l’effervescence en Suisse romande, où se côtoient désormais une vingtaine de salons, manifestations et festivals, parmi lesquels le Printemps de la poésie qui éclôt aujourd’hui (lire ci-dessous).

Une densité proprement inouïe qui, pour Marie Thorimbert, témoigne d’une «nouvelle culture du livre». Coordinatrice du DAS en Gestion culturelle de l’UNIL-EPFL, elle consacre un essai, s

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Le ressac de la mémoire

    Pier Paolo Corciulo » Edité à Fribourg, l’auteur est invité aux Journées littéraires de Soleure pour Le cri des mouettes, enquête identitaire autant que...
  • pictogramme abonné La Liberté Tesson broie du noir

    Dessins » Au bout de la fourchette avec laquelle il touillait sa fondue: une main ornée d’une sinistre bague à crâne d’argent. On s’étonnait de ce...
  • pictogramme abonné La Liberté Dans la tête de Kafka

    Pléiade » «La résultante de la contrainte et de l’inventivité produit une langue assez originale, marquée par un fond d’oralité. Kafka, c’est une voix», nous...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00