La Liberté

Une reine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
27.09.2014

Daniel Fattore

Clara Dupont-Monod

de caractère

Aliénor d’Aquitaine, figure de l’histoire médiévale de France, est le personnage principal du roman Le roi disait que j’étais diable. Son auteure, Clara Dupont-Monod, y narre sa jeunesse, s’appuyant sur l’histoire - l’arrivée à Paris, l’incendie de Vitry, la deuxième croisade - afin de recréer ce personnage légendaire. Si la morgue que la romancière prête à Aliénor d’Aquitaine peut rebuter, la liberté de ton et le caractère marqué que l’auteur lui confère ont de quoi fasciner.

Lorsqu’elle parle de l’entourage de son premier mari, Louis VII, Aliénor d’Aquitaine ne mâche pas ses mots: «Ce ne sont pas des hommes de pouvoir, non. Ce sont des puissants. Des hommes chargés de la régulation d’un monde dont ils sont coupés.» Les phrases d’Aliénor d’Aquitaine sont courtes, haletantes. Et à les entendre claquer à neuf siècles de distance, on ne peut s’empêcher d’y reconnaître certains représentants politiques actuels.

La voix de Louis VII s’é

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00