La Liberté

Le revenu de base en mal d’avenir

En octobre 2013, lors d’une action en faveur de l’initiative pour un revenu de base inconditionnel, quelque 8 millions de pièces de 5 centimes avaient été déversées devant le Palais fédéral. © Keystone
En octobre 2013, lors d’une action en faveur de l’initiative pour un revenu de base inconditionnel, quelque 8 millions de pièces de 5 centimes avaient été déversées devant le Palais fédéral. © Keystone
12.02.2019

La Finlande vient de terminer un test grandeur nature. Ses premières conclusions ne révèlent pas un avantage évident de l’expérience et les experts exigent davantage de données

Yves Genier

Sécurité sociale » C’est l’histoire d’une vaste ambition, celle de réformer en profondeur le système des assurances sociales. Le revenu de base inconditionnel entend répondre aux bouleversements profonds du marché de l’emploi et du creusement des inégalités en allouant à chacun un minimum vital. Rejeté sèchement par les Suisses en votation populaire en juin 2016, il a néanmoins été testé grandeur nature par les Finlandais, qui viennent de publier des premières conclusions tout sauf éclairantes. Faut-il donc abandonner l’idée à tout jamais? Non, répondent les experts. Mais le revenu de base inconditionnel (RBI) ne s’impose toujours pas comme la recette miracle.

«Si l’on ne se focalise que sur le sentiment de bien-être de ses bénéficiaires, l’expérien

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00