La Liberté

Le robot «améliore le cadre de travail»

La robotisation dans l’industrie peut certes aider les employés dans leur travail, mais elle est aussi vécue parfois douloureusement. © Keystone-archives
La robotisation dans l’industrie peut certes aider les employés dans leur travail, mais elle est aussi vécue parfois douloureusement. © Keystone-archives
08.11.2018

La crise du franc fort pousse les petites et moyennes entreprises (PME) à s’automatiser toujours plus

Yves Genier

L’industrie des machines est entrée dans une nouvelle phase d’automatisation, celle qui voit ses robots et ses machines être de plus en plus connectés entre eux. Nommée révolution industrielle 4.0 en référence à la fois aux précédents bonds en avant et à l’informatique, cette révolution améliore la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME), mais peut aussi être difficile à vivre pour les salariés. Le point avec Robert Rudolph, en charge du dossier à la direction de Swissmem, l’association faîtière de l’industrie des machines, en marge d’une conférence tenue hier au Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM) à Neuchâtel.

Que signifie révolution industrielle 4.0 pour un salarié?

Robert Rudolph: C’est le 4e stade de l’évolution des progrès de l’industrie après les premières machines mues à la vapeur, la production de masse grâce à l’électricité et au pétrole, et l’informatique. Débutant avec notre millénaire, il est la

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00