La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’île au trésor est bien gardée

Taïwan a rendu le monde tellement accro à ses semi-conducteurs que son industrie de pointe fait office de bouclier face à la menace d’une offensive armée de la Chine. A commencer par le joyau TSMC

Le site de production du leader mondial des semi-conducteurs, à Taichung, s’insère dans un écosystème industriel innovant difficilement réplicable pour la concurrence à l’étranger.
Le site de production du leader mondial des semi-conducteurs, à Taichung, s’insère dans un écosystème industriel innovant difficilement réplicable pour la concurrence à l’étranger.

Textes et photo Thierry Jacolet, de retour de Taichung

Publié le 03.12.2022

Temps de lecture estimé : 16 minutes

Partager cet article sur:

Taïwan debout (4/4) » La Liberté est allée mesurer sur l’île l’état de préparation face à la menace de guerre chinoise.

C’est un trésor national bien gardé. La fabrication des semi-conducteurs reste à l’abri des regards indiscrets, en périphérie de la ville de Taichung. Difficile de pénétrer dans le temple sacré de la haute technologie taïwanaise, même avec une carte de presse. C’est ici, à une heure de train de la capitale Taipei, que TSMC tient un de ses principaux sites de production hors de sa base industrielle située sur le parc de Hsinchu.

TSMC? Autrement dit Taiwan Semiconductor Manufacturing Company, un géant qui a rendu le monde accro à ces petits morceaux de silicium dans lesquels sont gravés des milliards de minuscules circuits des milliers de fois plus fins qu’un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11