La Liberté

L’Italie, cette «exception sanitaire»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La situation va bien mieux en Italie, comme ici à Capri. Mais le gouvernement entend bien conserver ce statut «d’exception». © Keystone
La situation va bien mieux en Italie, comme ici à Capri. Mais le gouvernement entend bien conserver ce statut «d’exception». © Keystone
Partager cet article sur:
29.07.2020

Le gouvernement veille au grain et blinde le pays pour éviter un rebond de la contamination

Ariel Dumont, Rome

Pandémie » Alors que l’épidémie de Covid-19 semblait enrayée par les mesures de restriction sévères comme le confinement, plusieurs pays comme la France, la Grèce, l’Espagne, la Belgique et l’Allemagne sont à nouveau touché par l’épidémie. Mais ce n’est pas le cas de l’Italie, le pays de la zone euro qui a payé le plus lourd tribut au Covid-19. Chiffres en main, force est de constater que la Péninsule semble échapper aujourd’hui au rebond de la contamination, faisant ainsi figure de véritable exception sanitaire. Car nonobstant une courbe épidémiologique en dents de scie, le bilan des derniers jours est globalement satisfaisant.

Après une remontée des cas la semaine dernière, dont 306 en 24 heures, les chiffres publiés en ce début de semaine par le Ministère de la santé indiquent en effet une nouvelle inversion de tendance. Malgré les quelque 600 foyers détectés à l’échelle nationale et la présence de trois souches différentes de coronavirus, moins de nouveaux cas – la moyen

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00