La Liberté

Le Soudan court après ses valeurs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
02.06.2020

Afrique » Khartoum est engagé dans le difficile recouvrement des biens de l’ex-président Béchir.

Les autorités de transition soudanaises sont engagées dans le recouvrement des biens mal acquis de l’ex-président Omar al-Béchir et de son entourage, mais beaucoup de ces avoirs volés seront difficiles à récupérer, estiment les experts.

«Les premières estimations indiquent que la valeur des biens fonciers et immobiliers illégalement acquis par les hommes de l’ancien régime oscille entre 3,5 et 4 millions de dollars», a estimé Salah Manaa, porte-parole du comité de lutte contre la corruption, qui a entamé ses travaux en décembre.

«Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg», a-t-il précisé en ajoutant que le comité, qui travaille sous la houlette du gouvernement militaro-civil mis en place en août 2019, n’avait «pas encore pu mettre la main sur les liquidités».

Arrivé au pouvoir en 1989 après un coup d’Etat, Omar al-Béchir a été déposé par l’armée en avril 2019,

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00