La Liberté

Madrid évite un désastre humanitaire

Malgré l’engagement espagnol à l’accueillir, le sort du navire Aquarius et des migrants à son bord restait incertain hier soir encore. © Keystone
Malgré l’engagement espagnol à l’accueillir, le sort du navire Aquarius et des migrants à son bord restait incertain hier soir encore. © Keystone
12.06.2018

Refusés par l’Italie et Malte, les migrants du navire Aquarius ont finalement trouvé un pays d’accueil

Kim Hullot-Guiot

Méditerranée »   L’Espagne a accepté hier d’accueillir le ­navire transportant plus de 600 migrants secourus au large de la Libye, dont le sort était l’enjeu d’un bras de fer entre Malte et l’Italie. Il devrait finalement accoster à Valence (Espagne), à 1300 kilomètres de sa zone de patrouille.

L’Aquarius, navire de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, qui porte secours aux migrants entre la Libye et l’Italie, s’est vu in­terdire dimanche de débarquer en Sicile, comme il le fait habituellement.

Sur le bateau orange et blanc, le week-end avait été chargé. Dans cette zone où plus de 3000 personnes sont mortes l’an dernier, le navire avait réalisé, en deux jours, deux sauvetages et quatre transferts, opérations auxquelles un hélicoptère

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00