La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un fjord qui a même eu son Titanic

Avec son climat presque méditerranéen, le Walensee peut se parer d’eau turquoise, bordée de palmiers

Magique lac de Walenstadt: depuis le train, il est possible d’admirer les berges nord, au pied des parois des Churfirsten. © Ariane Gigon
Magique lac de Walenstadt: depuis le train, il est possible d’admirer les berges nord, au pied des parois des Churfirsten. © Ariane Gigon
Un fjord qui a même eu son Titanic
Un fjord qui a même eu son Titanic
Un fjord qui a même eu son Titanic
Un fjord qui a même eu son Titanic
Un fjord qui a même eu son Titanic
Un fjord qui a même eu son Titanic

Ariane Gigon

Publié le 24.07.2021

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Escapades alémaniques » Nous sommes nombreux à passer nos vacances au pays. Toute la semaine, La Liberté vous a donc proposé des bons plans Outre-Sarine.

Ni le plus grand, ni le plus large, ni le plus profond: le lac de Walenstadt (Walensee en allemand) est pourtant, pour beaucoup de monde, un «lieu magique» (c’est le titre d’un livre qui l’évoque) en Suisse alémanique. Il suffit de le longer, en voiture ou en train, entre Zurich et Coire, pour ne plus pouvoir quitter des yeux la mince (1,3 kilomètre) étendue d’eau souvent turquoise ou vert olive, s’étendant sur 15,3 kilomètres entre Weesen et Walenstadt.

                                    

Les Romands – les Welches – pourraient même s’y sentir à la maison: le

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11