La Liberté

Abonné à la culture

Pour 100 francs, les jeunes peuvent avoir accès à de nombreux espaces

Abonné à la culture
Abonné à la culture

Elsa Rohrbasser

Publié le 21.02.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Bon plan » «La culture, on peut l’avoir sur nos écrans. Mais on ressent une émotion particulière lorsqu’on va voir des spectacles vivants», raconte Sandra Sabino, présidente de l’association AG Culturel/Kultur GA. L’association valaisanne à but non lucratif, dont l’offre s’étend dans les cantons de Fribourg, du Jura, de Neuchâtel et dans la ville de Berne, permet aux jeunes de profiter d’un accès gratuit à tous les lieux culturels ayant signé la convention de partenariat, moyennant 100 francs par année. Parmi ces derniers, des musées, des théâtres, des salles de concerts, des festivals, etc. «L’objectif est de faciliter l’accès à la culture pour les jeunes jusque dans leur 25e année, qui ont souvent un budget serré. On veut que les jeunes n’aient pas à réfléchir à quel événement ils pourront aller ou non», explique Sandra Sabino.

Détentrice d’un AG Culturel depuis six mois, Amélie Noël corrobore: «Je vais à beaucoup plus d’événements qu’avant, et au lieu d’y aller avec mes parents je peux y aller avec des amis qui ont aussi l’AG, ou même seule», confie la collégienne de 18 ans.

Nombreux lieux partenaires

«Il y a énormément de lieux partenaires. C’est incroyable qu’il y en ait autant pour ce prix. Il y a tellement de choix que parfois on ne sait plus où donner de la tête», sourit Amélie. En effet, selon Sandra Sabino, de nombreux lieux culturels fribourgeois ont joué le jeu. Ainsi, une large majorité des événements est partenaire de l’AG Culturel. «Les lieux nous font ensuite parvenir un décompte et sont remboursés par l’association à hauteur de 10 francs. Il y en a même qui ne nous l’envoient pas et qui offrent ces places», explique la présidente.

Alexis Rüeger est quant à lui fraîchement détenteur de l’AG Culturel, puisqu’il l’a reçu pour son anniversaire en décembre dernier: «Les 25 ans ont sonné à ma porte, alors c’était le dernier moment pour l’avoir! Je l’ai peu expérimenté jusqu’ici, mais ce qui est bien c’est qu’il n’y a plus la barrière du prix pour avoir accès à différents types de culture», confie le jeune étudiant. «Je ne paierai jamais 70 francs pour aller au théâtre, pour moi c’est un truc de bourgeois. Alors avoir cet AG, ça crée des opportunités», ajoute-t-il. Le jeune homme apprécie notamment que ce projet vienne d’une association à but non lucratif: «Le but de cette association, c’est de servir la jeunesse. Ce n’est pas un programme d’une grande banque qui cherche à soigner son image et ça c’est cool», sourit Alexis.

Pour Amélie, l’AG Culturel est tout bonnement une aubaine: «Pour moi, c’est le Graal. Je suis certaine de le reprendre chaque année, tant que c’est possible. J’ai l’impression de pouvoir tout faire et tout voir», s’enthousiasme la jeune femme, qui confie utiliser son AG Culturel au moins deux fois par mois. En 2021, dans le canton de Fribourg, les abonnements ont été utilisés plus de 600 fois et ce malgré le contexte sanitaire.

www.agculturel.ch

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00