La Liberté

Dans une tribu créative

«L’interdisciplinarité et la collaboration qui règnent à Maison Noctua sont un moteur incroyable», confie Lucie Fiore. © Héloïse Hess
«L’interdisciplinarité et la collaboration qui règnent à Maison Noctua sont un moteur incroyable», confie Lucie Fiore. © Héloïse Hess
Partager cet article sur:
09.11.2020

L’illustratrice Lucie Fiore s’épanouit dans le collectif artistique Maison Noctua, qui a pour vocation de valoriser la culture fribourgeoise

Sheena Blezinger

Art » Formée à l’Ecole Pivaut à Nantes, Lucie Fiore, 25 ans, s’est lancée en tant qu’illustratrice indépendante il y a trois ans. Elle a toujours voulu raconter des histoires, et son sujet de prédilection est la nature et sa préservation. Elle travaille principalement sur des projets de vulgarisation scientifique à l’intention des enfants. «Mon style naïf m’a naturellement amenée à créer des illustrations pour enfants», confie la jeune femme.

Son but est d’inciter à la protection de l’environnement en expliquant le fonctionnement d’êtres vivants ou d’écosystèmes. «J’aime beaucoup les projets pédagogiques car ils me demandent d’apprendre et de comprendre de nouvelles choses afin de pouvoir les retranscrire de façon simplifiée en dessin», affirme-t-elle. Ces projets didactiques lui permettent également de participer activement à la protection de l’environnement à travers la sensibilisation.

Après avoir quitté l’espace de coworking où elle travaillait jusque-là, et désireuse de s’entourer de personnalités créatrices, elle rejoint en février dernier Maison Noctua, un collectif fribourgeois composé de huit artistes résidents issus de disciplines différentes. Ensemble, ils cherchent à mettre en avant la culture fribourgeoise en organisant des expositions, des conférences et des ateliers. «Nous souhaitons que notre espace, situé à Pérolles 36, soit toujours ouvert; qu’il soit un lieu d’échanges, de discussions et de création», témoigne Lucie.

Elle parle du groupe comme de sa tribu créative: «L’interdisciplinarité et la collaboration qui y règnent sont un moteur incroyable. C’est très enrichissant de partager un endroit avec des personnes qui ne travaillent pas dans la même discipline. Cela permet de faire émerger de nouvelles idées.» Après une première exposition cette année, qui avait pour thématique la chouette, à laquelle tous les résidents ont participé, le collectif a l’envie d’exposer d’autres artistes fribourgeois de façon bisannuelle, puis de publier un cahier culturel à ce sujet. Celui-ci comportera des articles en lien avec ces expositions mettant en avant des artistes mais également des scientifiques et historiens locaux.

Parmi les artistes que Lucie a rencontrés grâce au collectif se trouve Charlotte Wacker. Rédactrice-conceptrice, créatrice de contenu et chanteuse de 26 ans, Charlotte a publié un recueil de poèmes intitulé Oiseau de nuit en 2018. La parenté du titre avec celui du collectif la convainc immédiatement de le rejoindre.

Elle met en évidence la bienveillance, la solidarité et l’entraide qu’elle y trouve. «Maison Noctua est un sanctuaire où mes créations peuvent voir le jour, confie Charlotte. Le fait que différentes disciplines se côtoient au quotidien nous permet de nous nourrir mutuellement. C’est un univers toujours dynamique et bouillonnant d’idées.»

www.maisonnoctua.ch/

www.luciefiore-illustration.com/

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00