La Liberté

L’œil de mite, un piège à lumière

Les yeux de certains lépidoptères comme la mite – ou ici une ombrageuse, variété de papillon de nuit – captent particulièrement bien la lumière et en réfléchissent très peu, ce qui leur permet de ne pas être repérés trop facilement par les prédateurs. © Gucio_55
Les yeux de certains lépidoptères comme la mite – ou ici une ombrageuse, variété de papillon de nuit – captent particulièrement bien la lumière et en réfléchissent très peu, ce qui leur permet de ne pas être repérés trop facilement par les prédateurs. © Gucio_55
01.07.2014

énergie • En développant un dispositif produisant de l’hydrogène grâce au rayonnement solaire, un chercheur a constaté que sa structure générale ressemblait à celle des yeux de mite.

Marc-Roland Zoellig

Lorsque des scientifiques planchent sur une technologie révolutionnaire, ils se rendent bien souvent compte que Mère Nature y avait déjà pensé avant eux. En développant un nouveau modèle de cellule solaire, capable de mieux capter la lumière et de la transformer en énergie afin d’obtenir de l’hydrogène à partir d’eau, Florent Boudoire a ainsi constaté que la structure générale de son dispositif ressemblait fortement à celle d’un œil de mite.

Le chercheur, doctorant au Département «matériaux modernes et surfaces» du Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) à Dübendorf/ZH, explique que ses travaux relèvent encore de la recherche fondamentale. Mais des applications concrètes se dessinent déjà.

Aucun gaz carbonique

L

Pour lire la suite de cet article :

Découvrez La Liberté pour Fr. 9.-/mois, sans engagement

Profiter de l'offre
«Le Printemps du journalisme»
«Le Printemps du journalisme»

Assistez à la projection du documentaire de Frédéric Gonseth sur la presse et au débat qui suivra.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- / mois !

Dans la même rubrique
Nouvelle vie à Fribourg
Nouvelle vie à Fribourg

Suivez les expériences et les découvertes de Tara et Désirée, deux Anglaises en Erasmus à Fribourg.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Chaque semaine, écoutez la sélection musicale du cahier Magazine sur Spotify!

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00