La Liberté

Les musées, dernières demeures

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Entourée de sa cour, la momie de Neuchâtel passe des jours tranquilles. © MEN
Entourée de sa cour, la momie de Neuchâtel passe des jours tranquilles. © MEN
Partager cet article sur:
11.07.2019

Crânes peints, squelettes, momies, têtes réduites, reliques, peut-on exposer les restes humains?

Aude-May Lepasteur

Mort » Elle n’est plus seule. Depuis l’ouverture en 2017 de la nouvelle exposition permanente du Musée d’ethnographie de Neuchâtel, la momie de l’institution est entourée d’une petite cour de veilleurs bienveillants. Squelettes en papier mâché, sculptures de bois, même Elvis s’est joint à la troupe. Dans la pièce tendue de noir et habilement éclairée, l’ambiance est tout à la fois joyeuse et recueillie. La dernière demeure – en date – de Nakht-Ta-Netjeret, le défunt momifié, est sans doute l’une des plus belles.

Crânes peints, squelettes, momies, têtes réduites, reliques, les musées de Suisse et d’ailleurs sont pleins de restes humains. Exposés autrefois sans égards particuliers, ils font aujourd’hui l’objet de mises en scène recherchées, quan

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00