La Liberté

Plantes à fleurs: le mystère se fane

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Le mystère des plantes à fleurs est résolu», estime l’Université de Fribourg. © Lib/Alain Wicht
«Le mystère des plantes à fleurs est résolu», estime l’Université de Fribourg. © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.02.2021

Les fleurs sont bien plus anciennes que ne le laissaient penser les fossiles

Jean Ammann

Biologie » Darwin parlait d’«un abominable mystère» à propos des plantes à fleurs. Comment se fait-il, se demandait le père de la sélection naturelle, que les fleurs aient apparu si rapidement à la surface de la Terre? On ne trouve pratiquement aucun fossile de plante à fleurs du jurassique (–201 à –145 millions d’années), et à partir du crétacé moyen (–80 à –100 millions d’années), les fossiles se multiplient… Une équipe de chercheurs, emmenée par le professeur Daniele Silvestro, du département de biologie de l’Université de Fribourg, spécialiste de paléobiologie computationnelle, a démontré que les fossiles n’étaient pas des archives fiables de la diversité végétale: en s’appuyant sur des modèles math&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00