La Liberté

Pila: la seule option responsable

Publié le 21.06.2019

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Lors de la session de juin du Grand Conseil, la commission chargée du préavis sur les variantes d’assainissement de la Pila (réponse du Conseil d’Etat au mandat Geinoz) rendra son rapport et les partis prendront position. La variante 4 semblant peu probable, la discussion portera sur les modalités d’un assainissement partiel (variantes 3 et 2). Pourtant, un assainissement total (variante 1) est la seule alternative responsable!

Que trouve-t-on dans ce méandre de la Sarine exploité comme décharge par la ville de Fribourg? Trente et une tonnes de PCB, un composé interdit en Suisse depuis 1986 en raison de sa nocivité. Si l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) opte pour la variante 2, c’est timidement et sans doute pour laisser une liberté au Conseil d’Etat que l’on voit mal prendre une décision en deçà de cette recommandation.

En effet, l’OFEV «rend attentif au fait que les mesures d’assainissement sont toujours préférables du point de vue de la pollution de l’environnement au fait de laisser des PCB dans l’environnement» et que la variante 1 «présente moins d’incertitudes». L’OFEV mettant en garde sur les risques de crues, on rappellera que les scénarios climatiques pour la Suisse pointent une augmentation des épisodes extrêmes de précipitations de 10%.

A l’heure où la jeunesse manifeste sa volonté d’un avenir plus respectueux de la nature, lui léguer 6 tonnes de PCB (variante 2) enfouies dans une zone alluviale d’importance nationale, alors qu’un assainissement total est possible, semble une étrange façon de considérer ses revendications!

Marc Vonlanthen,

prés. Pro Natura Fribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00