La Liberté

C’est la guerre des syndicats publics

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Bernard Fragnière était entouré de son avocat Me Michel Chavanne (à g.) et de Pierre Mauron, avocat de la FEDE, lors de la conférence de presse ce mardi. © Alain Wicht
Bernard Fragnière était entouré de son avocat Me Michel Chavanne (à g.) et de Pierre Mauron, avocat de la FEDE, lors de la conférence de presse ce mardi. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
11.02.2020

Le président de la FEDE, Bernard Fragnière, occupait un poste au SSP. Ce dernier vient de le licencier

François Mauron

Syndicats publics » Les vives tensions ont cédé la place à une guerre ouverte. En effet, rien ne va plus entre les deux organisations syndicales de la fonction publique fribourgeoise, la FEDE (Fédération des associations du personnel du service public) et le SSP (Syndicat des services publics). Tendues depuis des années, les relations entre les deux entités se sont envenimées cet automne en raison de leur position antagoniste au sujet de la recapitalisation de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg. Ce conflit vient de faire une victime: le président de la FEDE Bernard Fragnière, 57 ans, qui a été licencié du poste qu’il occupait au secrétariat central du SSP, a-t-il indiqué ce mardi lors d’une conférence de presse.

C’est que la situation est complexe. Depuis 2007, Bernard Fragnière partage son temp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00