La Liberté

Chanter aux portes malgré la pluie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Camille, Clara et Erina, qui ont entre 9 et 10 ans, ont fait la tournée du 1er Mai. © Lib/Alain Wicht
Camille, Clara et Erina, qui ont entre 9 et 10 ans, ont fait la tournée du 1er Mai. © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
02.05.2021

La tradition des chanteurs du 1er mai a pu être honorée après une année d’interruption

Pauline Darbellay

Neyruz » En ce samedi 1er mai, Camille, Clara et Erina, qui ont entre 9 et 10 ans, se sont donné rendez-vous à l’école primaire de Neyruz en début d’après-midi. Capuches, doudounes et anoraks sont de mise pour braver le ciel gris et sa pluie. Mais ce ne sont pas les gouttes qui vont décourager le trio, déterminé à aller chanter de porte en porte contre quelques pièces, bonbons et chocolats. Après des adieux à leurs parents respectifs, les jeunes filles se lancent à la conquête du village, accompagnées de Romane, 11 ans, la grande sœur de Camille.

Equipées de fourres contenant les paroles des chants et de bananes pour rassembler leurs victuailles, les trois chanteuses en herbe se dirigent vers une première maison. Se pose alors la question fatidique: «Qui appuie sur la sonnette? On avait d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00