La Liberté

L’île d’Ogoz retrouve la lumière

Avant l’inauguration officielle samedi, l’île d’Ogoz a été illuminée en avant-première pour la presse mardi soir. © Alain Wicht/La Liberté
Avant l’inauguration officielle samedi, l’île d’Ogoz a été illuminée en avant-première pour la presse mardi soir. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Une nouvelle robe de lumière pour l'île d'Ogoz. © Alain Wicht/La Liberté
Partager cet article sur:
25.08.2016

Lac de la Gruyère » L’île d’Ogoz brillera de nouveau comme un phare au milieu du lac de la Gruyère. Privées de leur éclairage depuis près de deux ans, les tours médiévales et la chapelle toute proche seront à nouveau illuminées à partir de samedi.

Jérémy Rico


L'île d'Ogoz au fil des ans

En tout, neuf projecteurs à LED se chargeront désormais d’éclairer les deux sites. Quatre nouveaux luminaires ont aussi été installés le long du sentier de l’île, plongé jusqu’alors dans l’obscurité. L’installation remplace six projecteurs devenus trop vétustes après une quinzaine d’années d’utilisation. Financé par l’Association de l’île d’Ogoz (AIO), le nouvel éclairage a coûté environ 16'000 francs.

Un aspect plus mystérieux

Exit la lumière jaune des projecteurs à sodium. Le LED offre une clarté plus naturelle et neutre aux bâtiments. «Avant, les projecteurs produisaient un éclairage très plat. On ne voyait pas vraiment les volumes», analyse Yvan Maillard, responsable romand de Trilux, la société qui a conçu le nouvel éclairage. «Là, nous utilisons des focales plus serrées, avec des jeux d’intensité de lumière, pour rendre les volumes au monument.» Le tout donne un aspect plus théâtral et mystérieux aux bâtiments, explique le spécialiste.

Economie d’énergie

Au-delà de son esthétique, la nouvelle illumination représente une promesse d’économies pour l’AIO. Les anciens projecteurs nécessitaient une puissance de 2500 watts. La nouvelle installation à LED en requiert dix fois moins. «Si la puissance est divisée par dix, la consommation aussi», poursuit le Gruérien, également conseiller communal à Pont-en-Ogoz et membre du comité de l’AIO. Autre avantage: les LED ont une durée de vie pouvant atteindre les 80'000 heures de marche. De quoi faire théoriquement fonctionner l’installation plus de vingt ans, à raison d’une moyenne d’environ six heures par nuit.

Pour inaugurer ce nouvel écrin de lumière, l’AIO organise un concert spectacle en collaboration avec les Francomanias (voir notre agenda en page 33). L’association, qui fête cette année ses 20 ans, accueillera sur le lac le groupe de musiciens romands Divert’in Brass et leur spectacle, «Alice de retour au Pays des merveilles».

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00