La Liberté

Le Gruyère tire son épingle du jeu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Philippe Bardet: «Pour préparer des plats gratinés ou des fondues, les consommateurs préfèrent utiliser les bons produits et non pas une quelconque copie.» © Alain Wicht
Philippe Bardet: «Pour préparer des plats gratinés ou des fondues, les consommateurs préfèrent utiliser les bons produits et non pas une quelconque copie.» © Alain Wicht
Partager cet article sur:
04.05.2021

Malgré le Covid-19, on n’a jamais vendu autant de Gruyère AOP qu’en 2020. Les exportations flambent

François Mauron

Economie » Le Gruyère AOP ne connaît pas la crise. Bien au contraire. En dépit de la pandémie de Covid-19, ce fleuron de l’économie fromagère helvétique atteint des sommets. L’an dernier, il s’en est ainsi commercialisé 31 608 tonnes de par le monde, soit un résultat record. Cette quantité représente 655 tonnes de plus qu’en 2019 et 1508 tonnes de plus qu’en 2018. Quelle est la recette de ce succès? La réponse de Philippe Bardet, directeur de l’Interprofession du Gruyère (IPG).

Pas moins de 31 608 tonnes de Gruyère AOP commercialisées en 2020. Comment expliquez-vous ce record?

Philippe Bardet: Je pense que le Covid-19 a joué un rôle – une fois n’est pas coutume – positif à ce sujet. Quel que soit le pays, la population a dû rester cloît

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00