La Liberté

«Le risque de black-out s’accroît»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Il faut réfléchir à comment améliorer la résilience si un black-out devait arriver», estime Jacques Audergon. © Charly Rappo
«Il faut réfléchir à comment améliorer la résilience si un black-out devait arriver», estime Jacques Audergon. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
04.02.2020

L’ingénieur Jacques Audergon est l’un des intervenants du salon Aqua Pro Gaz à Espace Gruyère

Charles Grandjean

Electricité » Dédié aux professionnels de l’eau potable, de l’assainissement et du gaz, le salon Aqua Pro Gaz, qui se tiendra à Espace Gruyère de demain à vendredi, propose diverses conférences autour d’enjeux de sécurité. Parmi les intervenants figure l’ingénieur civil Jacques Audergon. Il a conseillé l’ensemble des cantons romands dans leur analyse des risques. Cet expert fribourgeois dit vouloir «attirer l’attention sur un risque non négligeable»: le black-out électrique.

Quelle est la différence entre black-out et panne électrique?

Jacques Audergon: Un black-out n’est pas une simple coupure de courant localisée. C’est une rupture d’approvisionnement qui dépasse la notion de ville ou de canton.

La panne &eacu

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00