La Liberté

Le Vélobus veut faire son trou

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Depuis cet automne, en Singine, les enfants du hameau de Rohr se rendent à l’école de Tavel à vélo, encadrés par des adultes. Longueur du tracé: deux kilomètres. © Alain Wicht
Depuis cet automne, en Singine, les enfants du hameau de Rohr se rendent à l’école de Tavel à vélo, encadrés par des adultes. Longueur du tracé: deux kilomètres. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
20.06.2020

L’Etat de Fribourg lance un projet pilote pour faire aller les enfants à vélo à l’école

François Mauron

A bicyclette » A Rohr, hameau de la commune de Tavel, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige (cela devient rare avec le réchauffement climatique), les enfants vont à l’école à vélo. Mais pas n’importe comment. Grâce à l’initiative de Daniela Wohlhauser et d’autres parents d’élèves du coin, ils se déplacent en groupe, avec des adultes en tête et en queue de convoi. Eh oui, après le Pédibus (qui a fêté en 2019 ses 20 ans d’existence en Suisse), voici le Vélobus.

Mise en service l’automne dernier, la ligne du chef-lieu singinois est l’une des premières du canton de Fribourg. «Ce projet parental est une bonne idée. Cela ne coûte pas cher, et c’est tout bénéfice pour les enfants», souligne le conseiller d’Etat Jean-François Steiert, responsable de la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC).

Inspiré notamment par cet exemple, le canton de Fribourg veut populariser ce moyen de transport permettant aux têtes blondes de «se rendre à l’école

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00