La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les charges liées inquiètent les élus

Publié le 01.07.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Châtel-Saint-Denis » Le Conseil général châtelois craint de voir le chef-lieu veveysan devoir contribuer aux rénovations des casernes de Bulle et de Romont.

Mercredi, les conseillers généraux de Châtel-Saint-Denis se sont penchés sur les statuts de la nouvelle association Secours Sud fribourgeois en vue de former notamment le bataillon sud. Si le législatif a accepté la proposition, ou «l’obligation» selon les mots des libéraux-radicaux, la commission financière a cependant émis quelques réserves. Aucune information sur la reprise de la caserne de Châtel-Saint-Denis n’est par exemple connue.

Et de s’inquiéter du fait que le chef-lieu veveysan pourrait devoir contribuer aux rénovations des casernes de Bulle et de Romont alors que de son côté, il amène un bâtiment neuf à l’association.

De manière générale, la commission financière se soucie des charges liées aux associations intercommunales et du fait qu’elle a de moins en moins de pouvoir. «Le seul moyen pour le l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11