La Liberté

Pas de «bons de garde» pour l’accueil

09.11.2019

Familles » Le Conseil d’Etat a répondu à une motion qui demandait un «système flexible pour l’accueil subventionné».

«L’introduction d’un système de bons de garde soulève des questions fondamentales, et les bénéfices demeurent incertains.» C’est une partie de la réponse du Conseil d’Etat fribourgeois à une motion de Julia Senti (ps, Morat) et Susanne Schwander (plr, Chiètres) qui demandait un «système flexible pour l’accueil subventionné». Le gouvernement propose de refuser cette motion.

«Toutes les structures n’ont pas les mêmes coûts d’exploitation, et leurs prix à la journée ne sont pas comparables. Les risques d’inégalité de traitement seraient bien réels.» Et d’estimer que ce système nécessiterait «de revoir complètement la loi sur les structures d’accueil extrafamilial de jour (LStE)».

Le Conseil d’Etat liste d’autres répercussions possibles, notamment sur la répartition des offres dans le canton, les possibilités de pilotage ou encore le régime d’autorisat

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00