La Liberté

Un «pauvre con» vaut 5 jours

09.12.2019

Justice » Cinq jours-amende avec sursis, une amende ferme de trois cents francs et trois cent cinquante-cinq francs de frais de justice: tel est le prix d’un «pauvre con» lancé lors d’une dispute par une jeune femme de 22 ans à un jeune homme dans la cafétéria de la Haute Ecole de santé et de travail social, à Fribourg, en 2018, pour le Ministère public fribourgeois.

Le destinataire de l’insulte en a été si gravement traumatisé qu’il a attendu le dernier jour du délai légal de trois mois pour porter plainte, en faisant valoir un tort moral de cent francs. Le Ministère public n’étant pas habilité à traiter les prétentions en dommages-intérêts, le juge civil devra se déterminer sur celui-ci, si le lésé persiste à le faire valoir.

Antoine Rüf

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00